Les documentaires en cours

 
 
 

Algérie, porter son histoire I Durée : 52 min I Genre : Documentaire

Voilà 56 ans que l’Algérie a fêté son indépendance. 56 ans, c’est plus de deux générations. Les Algériens qui ont combattu l’Algérie française, bientôt, ne seront plus. 56  ans, c’est aussi un temps un peu incompressible pour digérer l’histoire, le moment de s’arrêter et de regarder le passé pour mieux comprendre le présent et en premier lieu la jeunesse algérienne.

Qu’a fait l’histoire de l’Algérie à sa jeunesse ? Sabra, 35 ans, a vécu à Boumerdes, localité située sur la côté à une cinquantaine de kilomètres de la capitale ; aujourd’hui diplômée en en droit, elle travaille auprès de la délégation européenne à Alger ; Mohamed, âgé de 33 ans, a grandi pour sa part à Aïn Benian, petite vile du bord de mer à l’ouest d’Alger mais est installé depuis quatre ans en banlieue parisienne, où il travaille dans le bâtiment. Le grand-père de Mohamed était une figure locale du nationalisme algérien, c’était un moudjahid respecté et admiré par sa famille et par les anciens de la commune. Sabra ne compte pas de héros de l’indépendance dans sa famille, mais comme tous les enfants algériens, l’école lui a enseigné l’histoire de la guerre de libération et la vie politique actuelle rappelle encore à elle et à chaque Algérien la dette à l’égard des combattants et des martyrs. Sabra fait preuve de distance critique vis-à-vis de cet héritage, il n’empêche, contrairement à Mohamed, elle a fait le choix de rester et de miser sur l’avenir de l’Algérie. La guerre d’indépendance imprègne l’histoire familiale, et a modelé les rapports entre générations. Par son projet émancipateur, mais aussi par les déceptions nées d’une sphère politique accusée d’en avoir trahi les ambitions, elle continue de résonner dans les histoires familiales, les imaginaires et les projections de chacun.

Produit par Kuiv Production 

 
Photo Patrick compressée.jpg

AUX QUATRE VENTS I Durée : 52 min I Genre : Documentaire

Tout commence quand Patrick, 23 ans, demande aux services de la protection de l’enfance, le document dans lequel est consigné le récit de son passé d’enfant placé depuis l’âge de 8 ans. Le dossier s’ouvre tel un grimoire d’où surgissent les paroles et les faits d’une histoire jusque-là enfouie.   

Patrick décide alors de partir à la recherche de cette histoire dispersée aux quatre vents. Il se rend sur les lieux de placements (foyers, familles d’accueils), retrouve les éducateurs qui l’ont accompagné et cherche à renouer avec ses frères eux-mêmes placés chacun de leur côté. Parallèlement il s’engage dans des études d’éducateur, comme pour mieux comprendre, pour mieux soigner aussi ses propres blessures.

Aux quatre ventsprend la forme d’une (en)quête intime et familiale. Celle d’un jeune adulte, à la recherche de traces, de témoignages, d’explications, pour réunir le puzzle d’une vie éclatée. Mais c’est aussi, en filigrane, une enquête sociale sur le fonctionnement de la protection de l’enfance, les modalités de placements et d’accompagnements des enfants confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance.